Le caveau de famille, Mazetti Katarina, Editions Gaïa

Publié le par guedou.alivreouvert.over-blog.com

Le-caveau-de-famille.jpg

Qu'advient-il de Désirée, la bibliothécaire, et de Benny, le paysan. Elle, dévore les livres comme les produits bios, lui, élève des vaches et n’imagine pas que l’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche... La suite de «Le mec de la tombe d'à côté».


Publié dans Rencontre 24 juin 2011

Commenter cet article

Nathalie 22/09/2011 15:07


Cette suite au "Mec de la tombe d'à côté" me plaît beaucoup. Je l'ai fait lire à mon cher et tendre après l'avoir dévoré (le livre, bien sûr !). Il l'a apprécié aussi et je l'ai entendu rire plus
d'une fois. N'y tenant plus, je lui ai demandé de me lire le passage qu'il trouvait hilarant et j'ai été surprise de me rendre compte que ce n'était pas celui que j'avais trouvé le plus drôle dans
ces pages-là. Il s'amusait à trouver des ressemblances entre ce couple improbable et le nôtre. Il ne faudrait pas pousser, quand même!
Parce que l'air me trottait dans la tête, je suis allée chercher la chanson citée dans le livre "Oh! baby baby, it's a wild world" (sans accordéon pour Cat Stevens). Souvenirs, souvenirs!
Il m'est aussi arrivé de me sentir débordée avec mes trois enfants de moins de 5 ans... Maintenant, je peux en rire ou en pleurer avec cette chère Katarina et c'est un plaisir de lire ses
descriptions du quotidien chaotique (voir les deux derniers chapitres du livre et leurs deux points de vue...).
J'attends une suite à ce deuxième roman. Elle ne peut pas en rester là!

¤¤¤Nathalie¤¤¤